Vous connaissez peut-être les plus célèbres quartiers durables ou « éco-quartiers » : BedZED à Londres, Vauban à Fribourg ou encore Bo01 à Malmö ; des quartiers où il fait bon vivre et dont le développement respecte au mieux la planète.

Il ne tient qu’à nous de développer ce type de projet en Brabant wallon. Certains sont déjà en route : les futurs quartiers Courbevoie à Louvain-La-Neuve et de l’ancienne sucrerie à Genappe sont conçus selon ces principes.

Philippe Henry et l’ULg ont établi en février 2014 une liste de 25 critères qui définit le « quartier durable » en Wallonie. Il y a 5 types de critères.

Les potentialités du site et du projet : le site est-il bien situé et bien desservi en transports en commun ? Les ressources : les gains solaires sont-ils maximisés et les pertes d’énergie minimisées? Les matériaux utilisés pour la construction respectent-ils l’environnement et la santé des occupants ? Les milieux naturels : les sols extérieurs sont-ils perméables et les eaux de pluie bien gérées? Des espaces verts bio-diversifiés de qualité sont-ils prévus ? Les aménagements du quartier : le quartier est-il intégré esthétiquement et fonctionnellement dans l’environnement existant ? Et dans sa mobilité ? Apporte-il une plus-value ? Des structures collectives (plaines de jeux, potagers…) sont-elles prévues ? La mixité et la participation : les logements construits favorisent-ils différentes configurations familiales ? La mixité sociale ? Sont-ils accessibles aux PMR ? Les futurs habitants et les riverains ont-ils pu participer à son élaboration ?

Les écologistes encouragent les promoteurs de projets à répondre toutes à ces questions.

Source : Référentiel quartiers durables, Guide méthodologique, sous la direction de Jacques Teller, SPW éditions.

Télécharger le référentiel Quartiers Durables

Share This