La majorité cdH PS tente de faciliter la privatisation de la forêt publique et de modifier la manière de vendre les coupes de bois ! Au travers d’une proposition de décret (qui échappe ainsi à l’avis du conseil d’état et de tous les conseils consultatifs) deux modifications inacceptables sont proposées :

– Se passer de l’autorisation du parlement (c’est en effet le parlement qui doit autoriser, par décret, les ventes de bois de plus d’un hectare) dans deux cas : lorsque la Wallonie veut sortir d’une indivision avec d’autres pouvoirs publics et lorsqu’elle souhaite vendre des forêts à des groupements forestiers.

– Organiser des ventes de gré à gré de droits sur des coupes futures de bois, ce qui permet de déroger à l’adjudication publique des ventes de bois que possède les pouvoirs publics (les communes, les CPAS, la Région). Actuellement, tous les propriétaires privés et publics font jouer la concurrence en agissant par soumission au plus offrant.

Ecolo s’y opposera, avec les associations qui réagiront sans doute nombreuses.

Hélène Ryckmans, députée régionale

Share This