Ce jeudi 28 janvier 2016, le groupe Ecolo au Conseil provincial du Brabant wallon marquera son soutien à la motion sollicitant de la part du Gouvernement fédéral un engagement fort pour achever les travaux du RER sur les lignes 124 et 161. Il demandera également une implication plus importante de la part du Gouvernement wallon.

Ecolo rappelle que le RER est la première des priorités, quelle que soit la ligne concernée, et que sa concrétisation est nécessaire à la vie économique et sociale du Brabant wallon.

Il est donc essentiel que le Gouvernement fédéral et la direction d’Infrabel expriment de façon claire leur position sur les investissements prévus pour les lignes RER 124 vers Nivelles et 161 vers Ottignies ainsi que sur le timing envisagé pour l’achèvement des travaux. Ils doivent s’engager, tout comme la Ministre fédérale en charge, à tout mettre en œuvre pour la finalisation de ces deux lignes.

Ecolo estime également que le Gouvernement régional doit s’impliquer dans une politique de mobilité volontariste et ambitieuse.

En effet, une politique de mobilité durable doit être pensée de manière globale et intégrée. Il est indispensable de trouver des alternatives à la voiture. C’est d’ailleurs ce que soulignait le Plan provincial de mobilité réalisé en 2012 à l’initiative du député Alain Trussart. Il pointait la nécessité d’un transfert modal de la voiture vers les modes alternatifs (transport en commun, vélo) à hauteur de 40 %, contre 20 % actuellement. Ce scénario «hypervolontariste » permettrait de maintenir ou de très légèrement
diminuer les trajets en voitures et la congestion routière du Brabant wallon.

En avril dernier, Ecolo avait d’ailleurs appelé à l’Union des partis démocratiques du Brabant wallon afin de lancer les bases d’une politique ambitieuse de mobilité durable à la hauteur des enjeux démographiques,
économiques et sociaux du Brabant wallon.

Les forces politiques du Brabant wallon doivent se rassembler pour mettre la pression là où s’opèrent les retards et blocages qui paralysent les chantiers du RER. Seule une action convergente permettra d’accélérer les choses.

Alain Trussart
Chef de groupe au Conseil provincial

Marcel Cheron
Député fédéral

Véronique de Brouwer, Siska Gaeremyn, Youri Caels
Secrétaires régionaux

Share This