Soirée-débat organisée par la locale de Grez-Doiceau :
Peut-on construire l’avenir sans être écologiste ?

Le 28 janvier 2010 à 20h00 à l’Espace Culturel de Nethen,
Discussion entre

  • Jean-Michel Javaux et
  • Etienne Struyf (MOC)

autour du thème « Peut-on construire l’avenir sans être écologiste ? ».

«Les jeunes gens savent que la vie peut exister sans GSM, sans GPS et sans Twitter. Ce fut celle de leurs grands-parents.

Ils imagineront plus difficilement qu’il y a à peine trente ans toute mise en garde relative aux désastres environnementaux était reçue avec étonnement. Parfois même avec une dédaigneuse incrédulité. C’est à cette époque que nous avons mis en route le groupe d’Ecolo-Grez-Doiceau !

C’est dans cette atmosphère que la biologiste américaine réputée Rachel Carson a publié « Printemps silencieux » – édition française en 1968 – que l’agronome français René Dumont a publié « l’Utopie ou la mort » et Susan Georges son « Comment meurt l’autre moitié du monde ».

De nos jours personne n’ignore combien il est vital d’apporter une solution aux formidables défis que sont la biodiversité qui s’étiole, nos institutions qui se lézardent, le climat qui fout le camp et, scandaleuse aberration, les riches toujours plus riches, les pauvres toujours plus pauvres.

Alors aujourd’hui j’ose cette question :
Peut-on construire l’avenir sans être écologiste ?
»

Louis Wyckmans, 73 ans -Membre fondateur d’Ecolo Grez-Doiceau

Share This