S’ils ne représentent en 2005 que 4 % des Brabançons wallons, les personnes âgées de +80 ans sont en nombre fortement croissant (+ 37 % en 10 ans !) et ce, de façon exceptionnelle à Ottignies-Louvain-la-Neuve et à Chastre par exemple.

Face aux logiques dominantes du marché, de la consommation, de la rentabilité économique, le danger est réel pour de nombreuses personnes âgées, considérées comme non rentables, inutiles, de se trouver exclues du mouvement social.

Ecolo considère depuis longtemps que cette fracture est à la fois artificielle, injuste et contre-productive. La mise à l’écart de pans entiers du corps social se fait au détriment de toute la société, qui s’ampute ainsi de savoirs et d’expériences irremplaçables. L’expérience est un bien précieux qui mérite toute l’attention.

La population des aînés augmente : c’est une chance pour nous tous. Vivre plus longtemps et dans les meilleures conditions possibles est un objectif central de notre politique.

Le développement durable que nous préconisons concerne aussi la vie de chacun de nous. Se développer, aimer, se sentir apprécié aussi longtemps que dure la vie.

Priorités d’Ecolo

  • Préserver un maximum d’autonomie

-** Mise en place des solutions créatives pour maintenir les aînés dans la société active :
-***favoriser l’accès à la culture (financièrement et pratiquement) ;
-***soutenir les initiatives favorisant les échanges entre la population active et les aînés ;
-***soutenir l’entraide et la rencontre entre pairs.
-** Offre aux entreprises et aux nouveaux retraités de conditions économiques et humaines souples et attractives pour favoriser la formation et la transmission d’expérience,
-** Soutien et politique de développement des services d’aides à domicile adaptées à ceux qui souhaitent rester chez eux aussi longtemps qu’ils le désirent.

-*Accompagner les aînés plus dépendants
-** Augmenter l’offre de structures adaptées permettant l’accueil de jour afin de préserver le choix de vivre à la maison ou en famille.
-** Soutenir les solutions alternatives d’habitat : habitat groupé, habitat adapté, habitat solidaire.
-** Encourager et soutenir la politique de soins à domicile.
-** Améliorer les aides aux déplacements.
-** Légiférer dans le domaine des maisons de repos (contrôle sanitaire, de la qualité des soins, du bon usage des contributions des pensionnaires,… publication des résultats, mise en place d’une charte de bonne conduite et de bonne gouvernance).

Share This