Le mercredi 30 janvier, la locale ECOLO de Nivelles organisait une conférence portant sur les initiatives citoyennes dans le domaine énergétique, et tout particulièrement les éoliennes. Ce fut la grande foule !

C’est face à une salle comble que se sont exprimés Bernard Delville, initiateur du projet « vents d’Houyet », Marcel Cheron, Gérard Hubaux et Jean-François Mitsch. Cet engouement nous montre une fois de plus qu’il est temps de faire connaître ce genre d’initiatives. L’opinion publique s’y intéresse de plus en plus et nous aussi !
Pour ces raisons, nous vous avons concocté un bref résumé du projet ainsi qu’un petit memento des grandes étapes de la réalisation d’une telle activité chez vous…Un véritable jeu d’enfant !

Produire de l’énergie éolienne en favorisant l’investissement des citoyens dans des projets participatifs, durables et – accessoirement – rentables…Voilà le défi relevé par Bernard Delville lorsqu’il a créé son ASBL il y a 5 ans.

En 2003, cet homme passionné et passionnant a ainsi fondé l’association « vents d’Houyet » dans le but de favoriser la production d’énergie financée par le biais des citoyens, enfants ou adultes, au sein d’une coopérative. En retour, coopérateurs et riverains bénéficient d’électricité « verte » à un prix plus avantageux.

Les promoteurs du projet et les coopérateurs veulent devenir acteurs de l’énergie et investir dans une énergie locale qui permet aux citoyens de s’inscrire concrètement dans l’effort Kyoto. Sur le terrain, le concept de base de ce projet est celui de participation citoyenne. Il s’agit en effet, pour toute personne intéressée, de pouvoir participer financièrement à l’implantation d’une éolienne, en achetant une ou plusieurs parts de celle-ci. Cette opération se déroule sans prise de risque, puisque l’achat de parts intervient en aval des études de faisabilité. Plus encore, des dividendes plafonnés à 6% seront perçus pour chaque part achetée, qui donne également droit à une réduction sur le prix de sa facture d’électricité !

Tout en économisant, les coopérateurs participent ainsi à la gestion environnementale locale et tentent de contrer l’épuisement progressif des énergies fossiles, d’équilibrer leur facture énergétique et mieux encore de combattre le réchauffement climatique. De plus, cette initiative citoyenne se veut une alternative aux projets de parcs éoliens géants de certains gros investisseurs…En effet, pas besoin de dizaines de rotors difficiles à accepter par des riverains n’ayant aucune compensation. Les éoliennes ont aujourd’hui des ailes en or grâce aux technologies de pointe et à l’augmentation du prix des énergies fossiles. Elles peuvent ainsi rapporter gros aux possesseurs de capitaux mais aussi et de préférence directement aux citoyens !

A Houyet, l’ASBL a déjà créé trois éoliennes grâce à l’investissement des citoyens-coopérateurs, dont « l’Eolienne des Enfants » qui produit en moyenne plus d’énergie que ne peuvent en consommer les habitants de Mesnil Eglise où elle est implantée ! Autour de cette éolienne, l’ASBL « Vents d’Houyet » a également développé un projet éducatif pour les générations futures. Les enfants et leur famille ont d’ailleurs largement suivi.

Pour continuer ses missions, l’ASBL a fondé une nouvelle coopérative citoyenne en avril 2007, qui porte le nom d’Emissions Zéro. Celle-ci est destinée à financer différents projets, dont la création d’un parc de 3 éoliennes dans la région de Ciney. Pour mener à bien ces ambitions, 2000 parts de ces éoliennes d’une valeur de 260 euros doivent rapidement trouver acquéreur, sans prise de risque pour les preneurs…

L’économie citoyenne est en marche. Voilà donc une excellente manière de promouvoir l’énergie verte, d’y impliquer les citoyens et de combattre les tentatives de monopole de certains grands groupes dans ce secteur, tout en permettant d’éliminer les intermédiaires en créant un lien direct du producteur au consommateur…Que demander de plus !

Toutes les infos sur les sites www.vents-houyet.be et www.emissions-zero.com

Share This