Voici quelques points sur lesquels les deux députés provinciaux Ecolo souhaitent mettre l’accent et qui illustrent bien les axes nouveaux qui, dans leurs compétences respectives, orientent la politique provinciale.

Alain TRUSSART

1. Le logement

En 2008, la Province augmentera encore le soutien qu’elle accorde à son Agence Immobilière Sociale. Après avoir accordé, en 2007, un soutien complémentaire et exceptionnel de 200.000 €, elle portera sa participation récurrente à 341.500 €. En outre, le contrat de gestion de l’Agence Immobilière Sociale lui permettra de bénéficier de personnel supplémentaire et, par voie de conséquence, d’augmenter sensiblement le nombre de logements pris en gestion.

2. La mobilité

250.000 € sont affectés à l’élaboration du Plan provincial de Mobilité tel qu’évoqué dans la déclaration de politique générale 2007-2012 et voulu par l’ensemble du Conseil provincial.
De même, la Province appuiera financièrement un projet-pilote qui aura pour objectif de développer un système partagé de transport en commun sur le territoire des communes d’Ottignes-Louvain-la-Neuve et de Wavre pour un montant de 125.000 €.
Enfin, en ce qui concerne plus spécifiquement le parc automobile provincial, 150.000 € ont été inscrits pour l’acquisition de nouveaux véhicules. Le Collège sera particulièrement attentif aux meilleures technologies économiquement viables en matière d’émission de polluants et de gaz à effet de serre.

3. L’environnement

Le budget consacré à l’environnement est plus que doublé : d’une part les subventions pour les actions des associations et des particuliers sont passées de 110.000 € à 210.000 €. D’autre part, 50.000 € ont été prévus en matière de conservation et aménagement de zones naturelles, qu’il s’agisse de l’achat éventuel de zones naturelles intéressantes ou du soutien aux réserves naturelles existantes.
Le montant prévu en matière de primes aux panneaux solaires a été significativement augmenté par rapport au budget de l’année passée pour maintenir le même montant par demande (750 €) malgré la multiplication des demandes : il est passé de 110.000 à 150.000 € et, comme en 2007, ce montant pourra être revu en cours d’année si nécessaire.
En ce qui concerne le partenariat avec les communes, 100.000 € sont prévus pour soutenir des actions ponctuelles publiques en matière d’environnement.

4. Energies

Dans les bâtiments provinciaux, 750.000 € seront affectés à des investissements en matière d’économie d’énergie, qu’il s’agisse de nouveaux systèmes de chauffage, de sources d’énergies renouvelables ou d’isolation renforcée. 400.000 € concernent des travaux déjà programmés; 350.000 € ont été placés dans un fonds de réserve dédicacé et seront utilisés en fonction des priorités mises en évidence par les audits énergétiques à mener, ce qui nous permettra d’avoir une vision globale de notre gestion de l’énergie.

5. Amiante

600.000 € sont prévus pour traiter la présence d’amiante dans une série de bâtiments provinciaux. Dans ce cas-ci aussi, différents travaux sont déjà prévus, pour un montant global de 250.000 € et un fonds de réserve a été constitué pour mettre en œuvre les conclusions de l’inventaire. Pour rappel, la Province a approuvé en 2007 son inventaire et programme de gestion « amiante ».

Françoise-Florence MICHEL

1. Santé

Le SAMI (Service d’Analyse des Milieux Intérieurs (encore appelé « Ambulance verte ») créé en octobre 2007, est opérationnel ce mois de janvier.
135.300 euros sont inscrits au budget (133.300 € à l’ordinaire pour le personnel, 2000 € à l’extraordinaire pour complément de matériel).

2. Social

L’enveloppe sociale est augmentée et valorisée :

• dans les partenariats aux actions spécifiques ou subventions aux associations sociales, le montant passe de 62.000 € à 83.200 €, en ce compris la subvention de 6.200 € anciennement intitulée « intégration des immigrés »

• un « portail de l’enfance » , (158.794 € en partenariat PTP Région wallonne), fournira aux communes l’accès à un site internet sur les activités extrascolaires et l’accueil de la petite enfance pour tout le Brabant wallon

• l’ISBW reçoit une dotation de 1.100.000 € , fixée dans le nouveau contrat de gestion, qui lui permet de continuer à fonctionner en toute sécurité, jusqu’à la prise en compte des décisions quant à son redéploiement. L’enquête sur les besoins sociaux en BW, terminée ce mois de décembre, sera communiquée aux Conseillers provinciaux et aux acteurs sociaux fin janvier. Les décisions prioritaires qui en découleront seront prises par le Collège provincial en concertation avec l’intercommunale et seront effectives mi-2008.
D’autre part, une ligne budgétaire de 900.000 € est attribuée aux « besoins sociaux »,
somme à ventiler dans l’ensemble de la politique sociale provinciale revue à l’aune des résultats de l’étude sur les besoins sociaux.
Les moyens nécessaires à la mise en œuvre des décisions collégiales seront puisés dans cette ligne budgétaire, y compris pour les missions complémentaires qui seront attribuées à l’ISBW . Ces missions et ces moyens seront repris dans un avenant au contrat de gestion qui est présenté au Conseil provincial de ce 20 décembre.

Notre politique est responsable : le déficit de l’ISBW, estimé à 1.000.000 € pour 2008, est intenable. Pour rappel en 2005, la Province a comblé un déficit de 1.7000 .000 €, pour éviter une faillite pure et simple.
Elle est participative : l’étude qui a eu lieu sur ses 6 mois a questionné et rencontré plus de 600 acteurs sociaux, échevins, Cpas, et son comité d’accompagnement en a validé chaque étape. Le résultat sera un outil objectif et référent pour tout acteur du BW, qu’il soit social, économique ou politique.
Enfin, le contexte social prioritaire 2008 sera l’accueil de la petite enfance et l’extrascolaire, matières dans lesquelles l’ISBW et son personnel sont indispensables en Brabant wallon.

3. Culture

Les dépenses de transfert augmentent et passe de 626.500 à 785.000 €, dont la nouveauté de soutenir les centres culturels dans l’intervention pour les Tournées des spectacles Art et Vie, un budget de 45.000€ (La Province intervient pour 15% du cachet, la CF pour 35%).
Dont 45.000 € aussi pour soutenir la créativité et l’émergence de talents dans les associations culturelles du Brabant wallon selon de nouveaux critères diffusés dès janvier prochain.

Plus d’infos sur le site de nos députés : http://www.dd-bw.be/

Michel Tricot

Share This